Sélectionner une page

Cinque giorni in Italia per sviluppare uno scambio

par | 23 Avr 2017 | BTS Aménagements Paysagers, Voyages | 1 commentaire

Cinq jours de voyage en Italie pour développer un échange.

Afin de réaliser un échange entre une école horticole italienne et le lycée de Kerplouz, deux enseignants, Marie-Line Castanet et Ronan Guillo ont effectué un déplacement dans la région de Milan du 17 au 21 avril 2017.

Il a fallu plusieurs mois d’échanges avec les responsables de formation de la « Fondazione Minoprio » située à 10 km au sud de Côme et 25 km de Milan pour mettre au point un rendez-vous sur place.

Et c’est parti pour le voyage ! Nous avons donc été reçus le mercredi 19 avril par Tiziano Bianchi, botaniste avec qui nous avions échangé au préalable et la directrice Anna Zottola, très intéressée par notre démarche.

La Fondation créée par une initiative privée au début des années 60, s’est progressivement développée à partir de la Villa Raimondi, devenue le siège administratif. De nombreux bâtiments ont vu le jour : serres, entrepôt, bâtiments scolaires, internat, laboratoires et bureaux. Dans les années 80 toute la Propriété a été acquise par la Région Lombarde qui la gère au travers de la Fondation.

En plus de la Villa et du parc historique, la Fondation se répartie dorénavant entre un centre scolaire comprenant tous les services habituels, un laboratoire de recherche sur les pathogènes et sur les sols, et un centre agricole avec un espace de production, une pépinière, un espace potager, et 10 hectare de fruitiers. Deux grandes serres présentent une collection de plantes méditerranéennes et tropicales. Elles sont valorisées par des visites avec des scolaires et de la location pour des évènements.

La Fondazione Minoprio accueille 250 élèves et étudiants sur des formations en production agricole, horticole et en paysage. En matière de paysage, les apprenants suivent un parcours en 4 ans correspondant au bac pro français (Tecnico dei giardini) et au BTS (Specializzazione giardiniere). Il existe en plus un Master en « projet et conservation des jardins et du paysage ».

La formation de paysagiste est essentiellement basée sur le végétal. Les paysagistes italiens ne sont pas formés en maçonnerie paysagère. C’est la différence principale que nous avons pu observer. La Fondation a aussi une démarche commerciale assez poussée par la vente de végétaux, les visites guidées du parc et la location de ses espaces.

Ce déplacement nous a permis de visiter les jardins intéressants des grands lacs (Isola Bella, Villa Carlota) et de constater l’utilisation marquée d’une gamme de végétaux de terre de bruyère : Azalées, Rhododendron, Erables japonais de grandes tailles et beaucoup de conifères. L’exotisme est marqué par l’utilisation importance du Palmier chanvre en bouquet qui atteint souvent de grandes hauteurs et dont les stipes sont le plus souvent tondus. Certains secteurs au climat privilégié permettent la plantation d’agrumes et d’une gamme de palmier plus large.

Nous avons décidé de mettre au point un premier voyage pour 2018 avec les élèves français afin de concrétiser notre échange, ce qui laisse le temps aux différentes parties de mettre les choses en place. Nous espérons aussi accueillir nos collègues italiens et leurs élèves à Kerplouz dans les années à venir.

 Suivez la scolarité de votre enfant sur ECOLEDIRECTE
Application disponible sur Android ou IOS
Rejoignez le groupe Facebook et ses 1800 membres
et likez la page Facebook !
Accédez à votre messagerie Office365
Application Outlook disponible sur Android ou IOS

Plantes en fête ! Organisée par la S.H.P.A. - Toutes les infos ici

Samedi 21 et dimanche 22 septembre dans le parc du lycée